«Matériaux de construction circulaires Suisse»: la branche des graviers, du béton et du recyclage unit ses forces dans une nouvelle association professionnelle.

Berne, le 3 mai 2024 – L’ASGB Association Suisse de l’industrie des Graviers et du Béton et l’asr Recyclage matériaux construction Suisse ont décidé ce jour de fusionner. L’association «Matériaux de construction circulaires Suisse» née de cette fusion est une nouvelle association professionnelle forte qui souhaite marquer l’avenir du secteur de la construction et du recyclage en Suisse et contribuer à le façonner. La sécurité d’approvisionnement de notre pays en matières premières minérales et le bouclage des cycles préservant la valeur sont au cœur de cette fusion.

La nouvelle association de la branche des graviers, du béton et du recyclage s’appelle «Matériaux de construction circulaires Suisse». Aujourd’hui, jour de la fondation, quelque 400 membres ont formalisé la fusion de l’ASGB Association Suisse de l’industrie des Graviers et du Béton avec l’asr Recyclage matériaux construction Suisse. Les membres des deux associations avaient en amont approuvé la fusion lors de leurs assemblées générales. La nouvelle association entend unir les forces communes, développer encore les compétences professionnelles, anticiper les défis à venir et façonner activement l’avenir du secteur suisse de la construction.

Unique organisation industrielle du secteur de la construction, elle représente les intérêts de toutes les parties prenantes sur la base d’une économie circulaire de qualité: de l’ exploitation au dépôt en passant par le maintien multiple dans le circuit. Dans le domaine des matériaux de construction minéraux, «Matériaux de construction circulaires Suisse» affiche dès sa création un degré d’organisation de plus de 80% et représente plus de 1’000 sites d’exploitation de gravier, centrales à béton et centres de recyclage suisses. En coordination avec les autorités de planification, elle veut contribuer à mettre en place des conditions-cadres qui garantissent l’approvisionnement durable du secteur de la construction en matières premières et matériaux de construction minéraux, et à sécuriser ainsi les quelque 100’000 emplois du secteur principal de la construction à long terme.

L’économie circulaire façonnera l’avenir

«Matériaux de construction circulaires Suisse» s’engage en faveur d’une utilisation durable et respectueuse de l’environnement des matières premières minérales. Et ce, en particulier dans un contexte de raréfaction croissante des ressources. Il s’agit de maintenir les matériaux de construction dans le circuit, ce que la société et la politique attendent à juste titre. Le thème de l’économie circulaire, qui a déjà marqué l’économie, notamment le secteur de la construction ces dernières années, et qui gagnera fortement en importance à l’avenir, doit donc être au cœur des activités de l’association. Pour cela, il faut promouvoir des technologies et des méthodes innovantes pour l’exploitation et le traitement des matières premières minérales et des matériaux de construction recyclés dans le respect de l’environnement. La coopération entre les hautes écoles, les institutions de recherche et les entreprises sera intensifiée à cet effet, créant ainsi un nouveau centre de compétences.

La nouvelle association et ses membres veulent aider, dans le domaine des matériaux de construction, à réduire les quantités de déchets grâce à des cycles de qualité et à des assainissements respectueux de l’environnement. Ce faisant, ils entendent contribuer efficacement à limiter l’empreinte écologique et à une Suisse durable. En particulier, l’utilisation des gravières comme habitat pour la faune et la flore offre un potentiel supplémentaire. À la fin de l’exploitation de gravier, les surfaces sont remises en état et renaturées pour que la qualité des sols soit au moins aussi élevée qu’avant l’exploitation. Ainsi, la nature est intégrée naturellement dans l’économie circulaire.

L’approvisionnement en graviers et en béton est décisif pour la Suisse

La sécurité d’approvisionnement en matières premières minérales et la sécurité de l’élimination des matériaux de démolition seront également des thèmes importants de «Matériaux de construction circulaires Suisse» du fait de la raréfaction croissante des ressources. Les grandes surfaces imposées par leur destination, dont les membres de l’association sont tributaires pour le traitement du gravier et des matériaux de démolition, se font de plus en plus rares. Cela est la conséquence des réglementations de protection toujours plus nombreuses et de l’augmentation des besoins de la population en matière d’habitat, de loisirs et d’espace de travail. Une pénurie d’approvisionnement serait toutefois fatale pour la Suisse. Si les ressources minérales venaient à manquer en raison de la problématique des autorisations, les entreprises, le pays et sa population se trouveraient confrontés à un problème majeur. L’association veut donc s’engager pour que l’approvisionnement des chantiers en matériaux de construction de qualité reste garanti à l’avenir et que ceux-ci soient traités de manière appropriée en vue de leur réutilisation.

Des synergies multiples et un comité largement soutenu

Le premier président de «Matériaux de construction circulaires Suisse» est Lionel Lathion, président de Lathion Group SA et ingénieur civil ETHZ. Christoph Duijts, CEO de KIBAG, et Stefan Eberhard, propriétaire de stefan eberhard ag, le secondent en tant que vice-présidents. Composé de 14 membres, le nouveau comité de l’association, bénéficie d’une large assise professionnelle et régionale et doit notamment intensifier la collaboration avec les associations cantonales. Il s’agit d’introduire les thèmes importants dans la politique et la société, également au niveau local. La fusion des deux associations permet en outre de mutualiser de nombreuses connaissances. Le nouvel office central de «Matériaux de construction circulaires Suisse» peut compter sur l’expertise et l’expérience de 19 collaborateurs et collaboratrices issus des domaines de la politique, de la technique, de la nature et du sol ainsi que sur des offres de formation.

Les membres bénéficieront également de services en réseau. Parallèlement, le monde politique et les autorités au niveau national, cantonal et régional auront un point de contact central disposant d’une grande compétence technique et en matière de solutions.

Pour plus d'informations

Lionel Lathion, président
info@baustoffkreislauf.ch

Images

Des images peuvent être téléchargées ici: www.baustoffkreislauf.ch/fr/media

La présidence de «Matériaux de construction circulaires Suisse».
Le comité et co-directeur de «Matériaux de construction circulaires Suisse».